Etre incapable d’identifier un visage

25/04/2016
Compartir!

Que feriez-vous si vous vous leviez un matin et que vous vous rendiez compte que vous ne pouvez pas reconnaître les gens autour de vous ? Et si tous les visages autour de vous avaient l'air identiques ? Ce serait terrible, n'est-ce pas ? Eh bien, environ 2% de la population mondiale en fait l'expérience et souffre d'un état rare connu sous le nom de "prosopagnosie".

Mais qu’est-ce que la prospagnosie?

La prosopagnosie empêche la distinction des visages des personnes et peut causer un problème grave dans leur vie. L'origine étymologique du mot provient du grec "prosopon" (quelque chose qui est placé devant le visage et a par la suite abouti au mot «personne») et «agnosia» (ou manque de connaissance).

En comparant cela aux étapes de la reconnaissance faciale automatique des personnes, on pourrait dire que quelqu'un avec une prosopagnosie est capable de détecter des visages mais pas de les identifier. Il ne peut donc pas les comparer à sa base de données de personnes connues. La personne malade essaiera d'utiliser d'autres caractéristiques distinctives de la personne, peut-être une coupe de cheveux, un tic, etc.

Oui, cela peut être évité

À cet égard, il existe la question de savoir pourquoi de nombreux gouvernements ou forces de sécurité souffrent encore de prosopagnosie. En fait, s'il s'agissait d'une maladie attribuable aux organismes publics qui assurent notre sécurité, le pourcentage de malades serait bien supérieur à celui observé chez les humains.

Les technologies de reconnaissance faciale sont tellement avancées aujourd'hui qu'elles vous permettent de trouver quelqu'un dans une foule avec des taux de réussite franchement incroyables. En sachant cela, il est difficile de comprendre pourquoi cette technologie n'est toujours pas couramment utilisée dans des endroits comme les aéroports, les gares, les stades sportifs, les contrôles aux frontières...

Le monde évolue vers de nouveaux chemins où la sécurité joue un rôle important. Par conséquent, nous devrions demander à nos leaders de trouver un remède contre cette maladie étrange qui pourrait limiter considérablement notre vie quotidienne. La prospagnosie doit être éradiquée.

Written by: Javier Rodríguez Saeta